FANDOM


« S1« S2« S3« Saison 4 Saison 5   ( ) = flashback ; ( ) * centré sur ; ( ) ** flashforward Saison 6 »  
01Les Exilés(Personne) * 07La Vie et la mort de Jeremy Bentham(Locke) 13Parle avec eux(Miles)
02Ne jamais mentir(Hurley) * 08Monsieur LaFleur(Sawyer) ** 14Le Facteur humain(Daniel)
03Bombe H(Desmond) * 09Namasté(Personne) * 15Suivez le guide(Personne) *
04Le Petit Prince(Kate) * 10Le Prisonnier(Sayid) 16Au bout du voyage (1/2)(Jacob)*
05Retour à l'Orchidée(Jin et Sun) * 11Le Passé, c'est le passé(Kate) 17Au bout du voyage (2/2)(Jacob)*
06Le Vol 316(Jack) 12Ben et l’enfant(Ben)    
La Vie et la mort de Jeremy Bentham est le septième épisode de la saison 5 de LOST. Il a été diffusé pour la première fois le 25 février 2009 sur ABC.

Les survivants du vol 316 font connaissance avec John Locke, qu'ils n'ont pas vu dans l'avion. Ce dernier se souvient de sa mission hors de l'île pour réunir les Six du vol Oceanic, jusqu'à sa mort brutale.

RésuméModifier

Hors de l'îleModifier

Octobre 2007Modifier

LockeDesert 5x07.jpg

Locke atterrit dans le désert du Sahara, en Tunisie.

Après avoir tourné la roue gelée et avoir entendu Christian Shephard lui demander de saluer son fils, Locke atterrit dans le désert du Sahara, en plein jour. Il vomit et réalise qu'il ne peut plus bouger à cause de sa jambe cassée puis remarque que des caméras sont placées sur des piliers devant lui. S'adressant à elles, il appelle à l'aide. Le soir, alors qu'il désespère, une voiture arrive et des tunisiens le mettent à l'arrière.

Le lendemain, Locke est transporté dans une sorte de dispensaire. Les arabes qui s'occupent de lui ne le comprennent pas et l'un d'eux, qui semble être médecin, lui donne un médicament à boire puis le force à mordre un bâton. Il désinfecte ensuite sa blessure à la jambe, où l'os sort de la chair, puis remet le membre en place. Locke hurle de douleur et finit par s'évanouir, après avoir aperçu Matthew Abaddon qui le regarde plus loin.


WidmoreLocke 5x07.jpg

Charles Widmore est présent au réveil de Locke.

Le soir, lorsque Locke se réveille, sa jambe est plâtrée et maintenue en hauteur. Il remarque alors que quelqu'un, qui s'avère être Charles Widmore, est à son chevet. Ce dernier lui sert un verre d'eau et indique qu'il est heureux de le revoir. Locke est étonné qu'ils se connaissent et Widmore révèle qu'il est secoué étant donné qu'il est toujours le même alors qu'il l'a vu lorsqu'il était âgé de 17 ans. Il lui dévoile alors son nom et demande combien de temps s'est écoulé pour Locke depuis leur rencontre au camp de Richard Alpert. Locke répond 4 jours, puis demande si les caméras dans les désert étaient à lui. Widmore confirme en indiquant que ce désert est « une porte de sortie » puis indique qu'il redoutait ce moment où Ben allait le faire exiler, tout comme lui. Il raconte alors qu'il a vécu 30 ans sur l'île où il était le chef des Autres avant de se faire exiler par Ben. Locke réplique que Ben était déjà parti lorsqu'il s'est exilé et qu'il a choisi de le faire. Widmore est alors intéressé et demande pourquoi il est parti. Il devine que c'est pour ramener les « Six du vol Oceanic » mais Locke nie. Widmore sait qu'il ment et lui fait remarquer que ses amis ont quitté l'île depuis 3 ans et ont repris le cours de leur vie. Il lui montre ensuite un article de journal traitant de leur retour et Locke finit par avouer. Widmore assure qu'il fera le nécessaire pour l'aider. Locke demande alors pourquoi et Widmore rétorque : « Parce qu'une guerre arrive, John. Et si vous n'êtes pas sur l'île à ce moment-là, le mauvais côté va gagner. »


LockeasJeremy 5x07.jpg

Locke découvre sa nouvelle identité.

Le lendemain, Locke découvre le faux nom que lui a attribué Charles Widmore sur sa carte d'identité : Jeremy Bentham. Widmore indique que c'est le nom d'un philosophe britannique et fait remarquer qu'il en est de même pour John Locke. Il lui délivre aussi de l'argent et lui lui indique qu'il peut le contacter en faisant le 23. Il lui montre aussi des dossiers qui contiennent la localisation et d'autres détails sur tous ceux qui ont quitté l'île. Locke s'étonne qu'il les surveille mais Widmore se justifie en expliquant qu'il est très impliqué dans le destin de l'île. Il se lamente d'être mal considéré par les survivants à cause des mensonges de Ben mais Locke réplique que c'est peut-être lui qui ment. Widmore rappelle que lui n'a pas essayé de le tuer, contrairement à Ben. Locke rappelle à son tour qu'il a envoyé des mercenaires armés sur l'île pour tous les tuer mais Widmore assure qu'il voulait extraire Ben pour laisser la place à Locke. Celui-ci demande pourquoi il pense qu'il est spécial et Widmore répond : « Parce que vous l'êtes. »


LockeAbaddonWidmore 5x07.jpg

Charles Widmore présente Matthew Abaddon à Locke.

Une voiture se gare alors auprès d'eux et Locke lui apprend que Richard Alpert lui a dit qu'il devra mourir pour ramener les six pour l'île. Widmore répond qu'il ne sait pas ce que cela signifie mais qu'il fera tout pour que cela n'arrive pas. Matthew Abaddon sort alors du véhicule et Widmore explique que ce sera lui qui le conduira à ses amis. Se rappelant de leur rencontre, Locke le salue en lui serrant la main à contre-cœur. Widmore lui souhaite bonne chance et il finit par s'assoir sur le fauteuil roulant qu'il lui présente. Dans la voiture, en chemin vers l'aéroport, Matthew Abaddon propose à Locke de trouver tous ceux qu'il cherche. Il fait remarquer que le monde le croit mort mais Locke lui demande de ne pas lui adresser la parole. Abaddon accepte mais lui demande juste où il veut se rendre en premier lieu. Locke répond alors qu'il veut aller à Saint-Domingue, en République Dominicaine.


Sayid 5x07.jpg

Sayid reçoit la visite de Locke.

Alors que Sayid aide à la construction d'une école pour une organisation humanitaire appelée Build Our World (« Construisons notre monde »), un ouvrier le prévient en espagnol qu'il a de la visite. Sayid aperçoit alors Locke, en fauteuil roulant, le saluer. Il le rejoint donc et Locke lui demande de retourner sur l'île. Mais Sayid ne croit pas qu'y retourner sauverait ses amis : il explique avoir été manipulé pendant deux ans par Ben, qui prétendait aussi le faire travailler pour protéger ses amis. Locke fait remarquer à Sayid qu'il sait probablement qu'il n'aurait pas dû quitter l'île mais celui-ci réplique que c'est uniquement en la quittant qu'il a pu épouser son amour d'enfance et passer les neuf meilleurs mois de sa vie. Locke demande ce qui lui est arrivé et Sayid répond qu'elle a été assassinée. Il lui demande ensuite pourquoi il tient tant à y retourner et suggère que c'est parce qu'il n'a nulle part où aller. Locke ne répond pas et lui explique qu'il sera à Los Angeles sous le nom de Jeremy Bentham si jamais il change d'avis. Sayid rétorque que lui sait où le trouver s'il change aussi d'avis et qu'il est prêt à faire de vraies bonnes actions. Sayid retourne alors sur le chantier, le laissant seul.


WaltmeetLocke 5x07.jpg

Walt revoit Locke à la sortie des cours.

Plus tard, Locke se rend à New York avec Abaddon où ils attendent dans une voiture devant une école. Locke en profite pour demander à Abaddon de rechercher Helen Norwood et ce dernier demande si c'est une de ses anciennes petites amies. Locke ne répond pas et ils sont interrompus par une sonnerie annonçant la fin des cours. Walt sort de l'école et Locke confirme à Abaddon qu'il est le fils de Michael Dawson, tout en sortant de la voiture en fauteuil roulant pour le saluer. Lorsqu'il l'aperçoit, Walt quitte ses amis et l'approche. Locke remarque qu'il n'a pas l'air surpris et Walt répond qu'il a rêvé de lui la nuit précédente : il était sur l'île entouré de gens qui lui voulaient du mal. Locke indique qu'il est soulagé que ce n'était qu'un rêve et Walt demande si son père est retourné sur l'île, puisqu'il n'a pas eu de nouvelles. Locke, ne voulant pas lui avouer sa mort, explique qu'il était sur le cargo la dernière fois qu'il en a entendu parler et qu'il a donc dû retourner sur l'île. Walt demande ensuite pourquoi il est venu et Locke finit par dire que c'était simplement pour avoir de ses nouvelles. Walt repart après avoir indiqué qu'il est heureux de l'avoir revu. Abaddon aide Locke à entrer dans la voiture et demande pourquoi il ne l'a pas invité à retourner sur l'île. Locke réplique que ce n'est pas un endroit pour un enfant. Tandis qu'Abaddon fait remarquer que c'est un nouvel échec, Ben les regarde de loin dans la rue à travers la foule.


HurleyLocke 5x07.jpg

Locke rend visite à Hurley à l'hôpital psychiatrique de Santa Rosa.

Locke rend ensuite visite à Hurley à l'hôpital psychiatrique en Californie alors qu'il dessine sur une table du parc. Il se présente à lui et Hurley lui demande à quoi sert le fauteuil roulant. Locke raconte qu'il s'est cassé la jambe en tombant dans un trou. Hurley réplique : « Alors c'est comme ça que t'es mort ? ». Mais Locke assure qu'il ne l'est pas et Hurley demande alors à une infirmière s'il parle bien à un homme en fauteuil roulant et celle-ci confirme. Hurley est alors paniqué mais Locke indique qu'il doit retourner sur l'île avec ceux qui l'ont quittée. Hurley rétorque que ça n'arrivera pas car ils ont chacun repris le cours de leur vie mais il s'interrompt lorsqu'il aperçoit Abaddon. Il demande à Locke de ne pas se retourner car ils sont surveillés mais il fait exactement le contraire et assure qu'Abaddon est avec lui. Hurley raconte alors qu'il s'est fait passé pour un avocat d'Oceanic Airlines en lui rendant visite et qu'il a de mauvaises intentions mais Locke insiste. Hurley refuse de l'écouter, se lève et se met à hurler qu'il veut rentrer. Deux aides-soignants viennent alors auprès de lui et le raccompagnent à l'intérieur.

Locke rejoint la voiture et entre à l'intérieur grâce à Matthew Abaddon. Ce dernier, avant de démarrer, rappelle que c'est la troisième visite manquée et qu'il devrait très vite réussir à recruter un des six, sinon quoi ils auront tous de sérieux problèmes. Mais alors qu'il met la clé dans le contact, Locke demande ce qu'il fait exactement pour Charles Widmore. Abaddon réalise qu'il est enfin prêt à en parler, puis rappelle qu'il était aide-soignant dans le même hôpital où il était rééduqué après sa chute du huitième étage d'un immeuble et que c'est lui qui l'a encouragé à participer à un circuit aventure qui a fini par l'amener sur l'île. Il répond ensuite : « J'aide les gens à aller là où ils doivent se rendre. C'est ce que je fais pour M. Widmore. » Il démarre alors la voiture.


LockeKate 5x07.jpg

Kate refuse elle aussi de retourner sur l'île.

Locke rend par la suite visite à Kate à Los Angeles et lui explique ce qu'il attend d'elle. Elle refuse, comme tous les autres, de retourner sur l'île. Locke pense qu'elle a mal compris et elle réplique qu'il a été parfaitement clair mais que sa réponse est non. Elle explique ensuite qu'elle pense savoir pourquoi il veut tant retourner sur l'île : parce qu'il n'a jamais aimé personne. Locke dément et indique qu'il a une fois aimé une femme qui s'appelait Helen. Il raconte que ça n'a pas marché car il était souvent en colère et obsédé et Kate rétorque : « Et regarde où ça t'a mené. » En quittant la maison, Locke demande à Abaddon s'il a réussi à trouver Helen. Il répond qu'elle a certainement dû se marier et changer de nom, ce qui ralentit les recherches mais Locke fait remarquer qu'il a réussi à trouver Sayid en République dominicaine. Il rappelle qu'il lui a dit que son travail est d'amener les gens là où ils doivent aller et lui demande à nouveau de l'emmener auprès d'Helen Norwood.


AbaddonDead 5x07.jpg

Matthew Abaddon est laissé pour mort.

Abaddon l'emmène alors dans un cimetière où repose la tombe d'Helen Norwood. Il lui raconte qu'elle est morte d'une rupture d'anévrisme. Locke, attristé, se dit qu'elle l'aimait et qu'ils auraient pu être heureux ensemble mais Abaddon ajoute que cela n'aurait rien changé à sa mort. Locke rétorque  : « Vous en êtes sûr ? ». Abaddon lui explique que son destin était de mourir, alors que le sien est de retourner sur l'île. Locke fait remarquer qu'il dit cela comme si c'était inévitable mais Abaddon rappelle qu'Alpert lui a demandé de mourir, et demande : « Selon vous, est-ce un choix ou est-ce inévitable ? » Locke fait alors remarquer que personne n'aurait envie de mourir mais Abaddon rappelle qu'il est « juste son chauffeur ». Il l'aide ensuite à monter dans la voiture mais alors qu'il range le fauteuil roulant dans le coffre, plusieurs balles l'atteignent en pleine poitrine, le tuant sur le coup. Paniqué, Locke se met au volant et démarre en vitesse. Il conduit à toute allure et ne s'arrête pas au feu rouge, provoquant un accident. Il reste alors évanoui dans la carcasse du véhicule.


JackLocke 5x07.jpg

Jack revoit Locke dans son hôpital.

Il reprend connaissance quelques temps plus tard à l'hôpital et réalise que Jack, une fine barbe commençant à pousser, est à son chevet. Jack lui demande comment il est venu mais Locke refuse de répondre et indique qu'ils doivent tous retourner sur l'île pour sauver leurs amis. Jack se moque de lui en devinant qu'il va attribuer cela au destin mais Locke fait remarquer que ce n'est certainement pas une coïncidence qu'ils se retrouvent dans le même hôpital. Jack réplique qu'il a eu un accident dans le quartier ouest de Los Angeles et qu'il est donc normal qu'il ait été transporté ici mais Locke explique que ce n'était pas un accident et que des gens tentent de le tuer pour ne pas le laisser retourner sur l'île car il est trop important. Jack lui fait alors remarquer qu'il n'est rien d'autre qu'un vieil homme qui s'est écrasé sur une île mais alors qu'il repart, Locke lui dit que son père lui passe le bonjour. Il explique ensuite qu'il en a déduit que c'est son père car il ne peut être celui d'Hurley ou de Sayid et indique que son nom est Christian. Jack s'énerve et réplique que son père est mort trois ans auparavant et qu'il a mis son corps dans un cercueil mais Locke répond qu'il lui semblait bien réel. Il répète qu'il faut retourner sur l'île mais Jack hurle que c'est fini, qu'ils n'ont jamais été importants et l'avertit de le laisser tranquille ainsi que les autres. Il quitte alors la pièce, furieux.

17 novembre 2007Modifier

BenWarnsLocke 5x07.jpg

Ben entre dans la chambre juste avant le suicide de Locke.

Dans sa chambre d'hôtel, Locke rédige une lettre à l'attention de Jack sur laquelle figure ces quelques mots : « Jack, si seulement vous m'aviez cru. JL ». Il prend ensuite ses béquilles, arrache un morceau de faux plafond et attache aux poutres un câble qu'il noue à un radiateur. Il fait alors une boucle au bout du câble puis jette ses béquilles et monte sur une table. Il passe ensuite sa tête dans la boucle, les larmes aux yeux. Mais alors qu'il s'apprête à sauter de la table pour se pendre, Ben frappe à la porte et la casse d'un coup de pied. En entrant, il est surpris de voir Locke se pendre et lui hurle d'arrêter. Il indique qu'il le surveillait tout comme les autres pour les protéger mais Locke devine qu'il a tué Abaddon. Ben avoue mais assure qu'il l'aurait tué tôt ou tard et qu'il voulait lui parler lorsqu'il a démarré la voiture puis il a eu un accident. Locke pense que Widmore l'a aidé mais Ben hurle qu'il est dangereux et qu'il est la raison pour laquelle il a déplacé l'île afin que Locke puisse la diriger. Ben explique à Locke qu'il ne doit rien lui arriver et dit : « Vous n'avez pas idée combien vous êtes important. » Il lui tend alors la main pour l'aider à descendre mais Locke réplique qu'il a raté sa mission car il n'a pas réussi à recruter les six.

LockeDead 5x07.jpg

Locke est finalement tué par Ben.

Ben lui apprend alors que Jack a pris un billet d'avion en espérant s'écraser sur l'île, preuve qu'il a changé d'avis et qu'il y a ainsi moyen de tous les faire revenir. Il dénoue ensuite le câble du radiateur et tend sa main à Locke pour l'aider à s'assoir sur la table. Il fait remarquer qu'il n'a pas encore rendu visite à Sun mais Locke répond que Jin lui a fait promettre de ne pas la ramener. Ben est étonné qu'il soit en vie et Locke lui raconte qu'il lui a donné son alliance pour prouver à Sun qu'ils l'ont retrouvé mort. Ben reconnaît que c'est une promesse et Locke le remercie. Ben le met ensuite dans son fauteuil roulant et indique qu'ils décideront de quoi faire une fois avoir réuni les six. Locke explique alors qu'il faudra aller voir une femme vivant à Los Angeles qui se nomme Eloise Hawking. Ben semble connaître le nom et confirme lorsque Locke lui demande. C'est alors que Ben entoure le cou de ce dernier avec le câble et serre de toutes ses forces, le renversant de son fauteuil. Locke tente de se débattre mais il finit par mourir. Ben efface ensuite les preuves grâce à un produit ménager et pend Locke pour faire passer le meurtre pour un suicide. Avant de partir, il prend l'alliance de Jin sur une table de chevet et dit : « Vous allez me manquer John. Vraiment. »

Sur l'île de l'HydreModifier

24 novembre 2007Modifier

CaesarIlanaLocke 5x07.jpg

Caesar et Ilana approchent Locke.

Caesar fouille dans des dossiers d'un bureau d'une station qui s'avère être l'Hydre. Il découvre ainsi un magazine datant de 1954 traitant des bombes à hydrogène et des pages provenant du journal de Daniel Faraday. Il trouve ensuite une arme chargée qu'il s'empresse de mettre dans son sac au moment où Ilana entre en l'interpelant. Elle demande s'il a trouvé quelque chose d'intéressant mais il nie. Elle fait alors remarquer qu'il a mis quelque chose dans son sac et Caesar en sort une lampe torche, qu'il lui donne. Elle lui annonce alors qu'ils ont découvert un homme en costume qui marchait les pieds dans l'eau. Tous deux quittent la station et se rendent sur la plage en discutant. En passant devant la carlingue presque intacte du vol Ajira Airways 316, Caesar demande si quelqu'un l'a reconnu mais Ilana répond qu'il ne faisait pas partie des passagers. Elle lui propose de l'interroger lui-même puis ils arrivent devant lui, un capuchon sur la tête et entouré par d'autres survivants. Caesar se présente puis lui demande qui il est. L'homme enlève alors son capuchon et indique : « Mon nom est John Locke. »

BenIsland 5x07.jpg

Ben s'avère être parmi les blessés du crash.

Plus tard, Locke rend visite à Caesar dans un bureau de l'Hydre. Il lui explique brièvement que cette station a été construite par le Projet DHARMA chargé de faire des expériences scientifiques sur l'île. Caesar demande comment il en sait autant et Locke répond qu'il a passé plus de 100 jours sur cette île, au grand étonnement de Caesar. Il lui demande s'il était déjà présent lorsqu'ils se sont écrasés mais Locke indique qu'il était parti. Caesar demande quand exactement mais Locke assure que la chronologie l'embrouillerait. Il indique ensuite que son retour reste un mystère pour lui-même. Caesar avance alors vers lui et explique qu'il a aussi un mystère : l'homme obèse aux cheveux frisés assis à côté de lui dans l'avion et d'autres passagers ont disparu juste avant le crash, quand une lumière blanche est apparue. Locke indique alors qu'il pense savoir comment il est revenu mais qu'il doit trouver ses amis. Il demande s'il y a une liste des passagers mais Caesar répond que le pilote l'a prise en s'enfuyant. Locke demande alors si tout le monde est là et Caesar réplique : « Oui, à part ceux qui sont blessés. » Il le conduit ensuite dans une salle de la station où des blessés sont allongés sur des matelas. Locke les observe puis en approche un particulièrement : Ben. Caesar demande ce qu'il y a et Locke répond : « C'est l'homme qui m'a tué. »

25 novembre 2007Modifier

IlanaLockeSea 5x07.jpg

Ilana discute avec Locke au bord de l'océan.

Le lendemain matin, Locke trempe ses pieds dans l'océan en contemplant l'île principale quelques kilomètres plus loin, les chaussures de Christian Shephard posées sur le sable. Ilana le rejoint en lui proposant une mangue qu'il accepte volontiers et explique qu'ils ont trouvé un arbre qui en était rempli. Elle se présente ensuite et Locke lui demande si les deux canoës posés plus haut sur la plage sont à eux. Ilana explique qu'ils étaient là avant et que le pilote et une femme en ont pris un pour s'enfuir sans prévenir. Locke demande s'ils ont une liste des passagers mais Ilana réplique qu'il devra parler à Caesar. Il goûte alors la mangue et indique que c'est la meilleure qu'il ait jamais mangée. Ilana fait alors remarquer que personne ne l'a vu à bord de l'avion mais Locke rétorque ne pas se souvenir de l'avoir pris. Il avoue se rappeler de plusieurs choses et Ilana demande s'il sait pourquoi il était en costume. Locke explique pouvoir deviner et Ilana le prie de le faire. Il indique alors qu'il pense que ce costume devait être enterré avec lui. Voyant l'air d'incompréhension d'Ilana, il précise: « Je me rappelle mourir. » Surprise et choquée, Ilana repart et le laisse seul.

AnecdotesModifier

GénéralModifier

Plandaniel.jpg

La carte découverte par Caesar.

800pxdanjournal6.jpg

Le journal de Daniel Faraday. (Perdu dans le temps)

  • Locke a acheté la corde pour se pendre chez Angel's Hardware. De plus tous les lieux qu'il visite font référence à des saints : Los Angeles, Saint-Domingue, Santa Monica, etc.
  • Les hiéroglyphes sur la carte de Daniel semblent signifier « voyage nord-ouest » et « Temps des rois/anciens ».
  • Le magazine Life que Caesar trouve dans l'Hydre est datée du 19 avril 1954 et contient un article à propos du test d'une bombe à hydrogène.
  • Le journal que Charles Widmore montre à Locke est une copie du fictif London Daily Tribune. Daté du 14 janvier 2005, le retour des Six du vol Oceanic domine la une. Des brèves sur un accident de voiture et le taux de change dollar/euro sont aussi présentes sur cette page.
  • ABC a des bureaux à New York City sur la 67e ouest entre Colombus et Amsterdam, près de là où la 8e avenue croiserait la 67e si elle était appelée ainsi (mais ce n'est pas le cas) dans la scène où Walt et Locke se rencontrent à New York.
  • La carte et les dessins que découvre Caesar dans l'Hydre correspondent à des pages du journal de Daniel Faraday.

Notes sur la productionModifier

  • Sun, Jin, Sawyer, Juliet, Miles et Daniel n'apparaissent pas dans l'épisode.
  • C'est la première fois de l'histoire de la série où Sawyer n'apparaît pas dans deux épisodes consécutifs.
  • William Blanchette est crédité pour Aaron mais n'apparaît pas dans l'épisode.
  • Dans le communiqué de presse de cet épisode John Terry est crédité pour Christian Shephard mais il n'apparaît en réalité pas dans les crédits de l'épisode et il n'est apparu que dans des scènes tirés de Retour à l’Orchidée au début des flashbacks de Locke.
  • Cet épisode devait être à l'origine le sixième épisode de la saison 5, mais a été interverti avec Le Vol 316.
  • Selon DarkUFO, la scène d'ouverture de l'épisode était prévue pour être celle de Les Exilés. [1]

Bourdes et erreurs de continuitéModifier

  • Ilana indique à Locke que Sun et Frank se sont enfuis à bord d'une pirogue en plein milieu de la nuit. Dans Namasté, nous voyons qu'ils sont partis en plein jour. Cependant, Ilana fait peut-être référence au moment où le groupe s'est rendu compte de leur disparition.
  • Quand Locke et Walt se voient à New York City, ils se tiennent au coin de la 67e rue ouest et de la 8e avenue. L'actuelle 67e rue est à Manhattan n'a pas d'intersection avec la 8e avenue et, si c'était le cas, cette intersection se trouverait à l'ouest de Central Park, pas loin du Lincoln Square. À Brooklyn, New york, les deux rues se croisent mais à cet endroit on trouve des places de parking sur deux quarts, alors que l'endroit présenté dans la scène n'a que des immeubles aux quatre coins.
    • De plus, sur le panneau du métro, au moins en partie, on peut lire « Colombus », alors que l'entrée de métro la plus près à Manhattan est la station de métro Lincoln Center sur Broadway qui est à un demi-bloc. La seule entrée avec « Colombus » écrit sur le panneau est Colombus Circle, qui est à 8 blocs au sud, sur la 59e rue ouest (aussi connue comme « Central Park Ouest ») et le panneau est très différent.
    • Les passages piétons à NYC ne sont pas du tout peints de la façon dont on les voit dans cette scène. Par contre, le centre-ville d'Honollulu a des passages piétons comme ceux-là.
    • Les figurants dans la scène de New-York passent deux fois derrière Locke et Abaddon, et à chaque fois ils vont dans la même direction.
  • Quand Walt demande à Locke pourquoi il est venu le voir, les plans vont du visage de Locke à Walt puis revient sur le visage de Locke avant qu'il réponde. Quand la caméra se déplace sur Walt, on peut clairement voir Locke tourner sa tête. Mais quand la caméra revient sur le visage de ce dernier, il regarde exactement dans la même direction avant qu'il ne tourne sa tête.
  • Alors qu'Hurley est reconduit par deux aides-soignants à Santa Rosa, ils changent subitement de place de chaque côté de lui entre deux plans.
  • La plaque d'immatriculation sur la voiture conduite par Matthew Abaddon est une vieille plaque de New York. La plaque avec la Statue de la Liberté a été remplacée en 2001 par une nouvelle plaque dont le design a été revu et presque aucune voiture n'a encore la vieille plaque.
  • Les plaques d'immatriculation en Tunisie ont les numéros de série 342 et 207, qui n'existaient pas fin février 2009, le plus grand possible étant 137.
  • Tandis qu'Abaddon conduit Locke sur la route qui mène à l'aéroport en Tunisie, un panneau de limitation de vitesse américain (45 MPH) est visible brièvement par la fenêtre passager.
  • Le passeport canadien que Charles Widmore donne à Locke est délivré en 2007 et expire en 2017. Cependant les passeports canadiens doivent être renouvelés tous les 5 ans, pas 10.
  • Les mots écrits par Locke dans sa lettre pour Jack sont légèrement différents entre la lettre qu'on voit Locke écrire et celle que Jack lit dans la l'avion.
  • Dans de précédents épisodes, l'hôpital psychiatrique de Santa Rosa a été représenté comme un endroit où Jack peut s'arrêter après le travail pour rendre visite à Hurley. Néanmoins dans cet épisode l'institut est indiqué se trouvant à Santa Rosa, Californie, qui est à plus de 600 kilomètres de l'hôpital où Jack travaille, à Santa Monica, Californie. De plus la ville de Santa Rosa en Californie couvre une large zone métropolitaine (un peu comme Los Angeles), alors que l'hôpital semble se trouver à la campagne.

Thèmes récurrentsModifier

3d 1.png
M-eye.jpg
Mini-BodyCount.jpg
Mini-CharacterRelations.jpg
Mini-RecurringThemes.jpg
NombresLoto.jpg
M-con.jpg
M-good.jpg
M-fate.jpg
M-rivalries.jpg
M-rebirth.jpg


Références culturellesModifier

Library.png
Movie reel.png
Testing, testing.png
Television.png
Nuvola apps edu phi.png
Dés.png
Religions.png

Hurleysphinx.jpg

La peinture d'Hurley

  • Sphinx : Quand Locke rend visite à Hurley à l'hôpital psychiatrique de Santa Rosa, on voit Hurley peindre ce qui doit être le Grand Sphinx de Gizeh, en Égypte.(Histoire)
  • Locke, John et Bentham, Jeremy : Charles Widmore médite sur le fait que les parents de Locke l'ont appelé John. C'est le première référence directe au philosophe John Locke du XVIIe siècle et la première fois qu'un personnage le fait remarquer. Il en va de même pour l'alias Jeremy Bentham qu'il donne alors à John. (Philosophie)
  • Chaque ville où Locke et Abaddon se sont rendus, à l'exception de New York City, font référence à des saints ou des anges : Saint-Domingue, Santa Monica, Santa Rosa et Los Angeles. (Religions et idéologies)

Techniques littérairesModifier

Lieux de tournageModifier

ClapTournage.png
Mini-MerchantStreet.jpg
Mini-WindwardCollege.jpg
Mini-Onaha.jpg
Mini-CimetiereOahu.jpg
Mini-parkinglot.jpg
Mini-StFrancis.jpg
Mini-Alakea Street.jpg
Mini-YMCAErdman.jpg


Épisodes de référenceModifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard