FANDOM


Quand elle vivait en Irak, Amira a été torturée par un soldat de la Garde républicaine irakienne. Lors des séances de tortures, elle a été brûlée avec de l'huile bouillante, ce qui lui laissa des cicatrices permanentes sur les bras. Son mari, Sami, expliqua à Sayid qu'elle a été forcée d'avouer quelque chose qu'elle n'avait jamais fait (héberger des ennemis d'état). Quelques temps plus tard, Sami et Amira ont déménagé pour Paris. Ensemble ils ont ouvert un restaurant Le Jardin Croissant Fertile. Amira y était chargée de faire la cuisine.

Alors qu'ils vivaient à Paris, Amira a, un jour, aperçu Sayid travaillant dans un restaurant, Le Portail d'Arabie, et l'a instantanément reconnu comme étant son ancien tortionnaire. Son mari leurra alors Sayid en lui proposant un travail de chef dans son restaurant (pour un salaire double). Il enchaîna Sayid à une grille au sol et refusa de le laisser partir tant qu'il n'admettrait pas ce qu'il a fait à Amira. Sayid admit avoir été un tortionnaire au sein de la Garde républicaine, mais dit n'avoir jamais vu Amira, ni torturé de femme. Sami le frappa sévèrement et l'aurait tué si Amira ne l'avait pas arrêté.

Amira, plus tard, discuta avec Sayid seul à seule. Elle lui raconta comment elle et son mari arrivèrent à Paris et qu'elle était tellement effrayée qu'elle ne pouvait pas quitter leur appartement. Cependant, elle dit, qu'un jour, depuis sa fenêtre, elle aperçut un chat qui se faisait torturé par des enfants. Elle expliqua que sauver le chat lui a donné une raison de sortir de son appartement. Amira récupéra ce chat et prit soin de lui. Cependant, elle raconta que, de temps en temps, le chat pouvait la mordre ou la griffer parce que, parfois, il oubliait qu'il était dorénavant en sécurité. Mais elle ne lui en voulait pas, car elle sait ce que c'est de ne jamais se sentir en sécurité : à cause de ce que Sayid lui a fait. Amira demanda alors à Sayid de lui montrer le respect de reconnaître ce qu'il avait fait et de se souvenir d'elle. Sayid commença alors à pleurer et lui dit qu'il se souvenait de l'avoir torturée et qu'il était hanté par son visage depuis qu'il avait quitté l'Irak. Sayid exprima un grand remord pour avoir torturé Amira et elle lui dit qu'elle lui pardonnait. Elle expliqua qu'elle dirait à son mari qu'elle s'était trompée à propos de l'identité de Sayid, et qu'il le laisserait partir. Quand Sayid demanda à Amira pourquoi elle le laissait partir, elle dit que chaque homme est capable d'être cruel, mais qu'elle ne voulait pas être comme ça.

Sayid n'oublia jamais cette leçon de pardon, et eut, plus tard, un comportement similaire quand Danielle Rousseau voulut tuer Mikhail (et que lui même voulait mourir). (Tapez 77)

AnecdotesModifier

  • Amira a des origines hébreu et arabe. Ce mot signifie « princesse », « cime d'arbre », « proverbe » ou « germe de maïs ».
    • Le mot « Ameerah » (اميره) (avec un long son "i") signifie « princesse », c'est un nom arabe très rare voire inexistant.
    • Mais le nom « A'mira » (عامره) (avec un A grave et un court i) est un nom commun en Irak, Arabie Saoudite, Syrie, Koweit (d'où elle vient) et signifie « position élevée », « fortement en place ».

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard