FANDOM


Les personnages de LOST sont souvent amenés à se demander si les événements qu'ils vivent sont prédestinés, ou s'il s'agit du libre arbitre et qu'ils ont donc un moyen de changer ce qui ne leur convient pas.

DestinModifier

Saison 1Modifier

1x04lockeinwheelchair

Dans l'épisode Les Pieds sur terre, Locke exprime sa frustration face à la destiné.

Late

Charlie écrit peut de temps a prés le crash le mot DESTIN (Fate) sur les pansements qu'il porte aux doigts

CharlieFATEHand

On peut revoir ses pansements dans un rêve de Charlie qui se déroule dans l'épisode Le Baptême.

  • Charlie écrit le mot FATE (DESTIN) sur les pansements qu'il a aux doigts. (Le Réveil (1/2))
  • Locke dit à l'agent de voyages : "Hey, hey: ne partez pas! Ne me dites pas ce que je ne peux pas faire quelque chose, jamais! C'est la destinée. C'est ma destinée ! (En criant) : Ne me dites pas ce que je ne peux pas faire quelque chose ! Ne me dites pas que je ne peux pas..." Plus tard, Locke pense que c'est le destin qui l'a amené sur l'île. (Les Pieds sur terre)
  • Locke demande à Jack : "Et si tout ce qui s'était passé ici avait une raison d'être  ?". (À la recherche du père)
  • Walt est réticent à aider Michael à construire le radeau. Michael lui dit alors : "Crois-tu que travailler avec ton père est une punition ? Non, mon gars, c'est prendre le contrôle de notre destin." Walt lui répond alors que c'est quand même une punition. (Au nom du fils)
  • Christian Shephard dit à Sawyer : "Ne te prend pas la tête. C'est le destin. Quelques personnes sont faites pour souffrir. C'est pour cette raison que les Red Sox ne gagneront jamais le Championnat." Cependant, comme Jack le découvre plus tard, les Boston Red Sox ont gagné le Championnat peu de de temps après l'accident. (Le Prix de la vengeance ; D'entre les morts)
  • Rousseau dit à Hurley : "Les nombres m'ont amené ici. Il semble qu'ils t'y ont également amené. Depuis que je suis arrivé sur cette île j'ai tout perdu, tous ceux qui m'importaient. Donc oui, je suppose que tu as raison. Ils sont maudits." (La Loi des nombres)
  • Jin dit à Sun avant de partir sur le radeau. "Je suis dans cet endroit parce que je suis puni. Je t'ai fait souffrir. Tu ne méritais pas ça." Plus tard, Sun demande à Shannon si elle croit qu'ils sont punis par le destin. Claire répond alors à la place de Shannon et dit qu'elle ne croit pas au destin. (L'Exode (1/3))
  • Après l'incident avec la dynamite, Locke demande à Jack : "Croyez-vous que nous nous sommes écrasé ici par hasard ? Sur cette île en particulier ? Nous avons été amenés ici pour une bonne raison, tous. Chacun de nous a été amené ici pour une raison... L'île nous a amenés ici. Ce n'est pas un endroit normal, nous avons tous pu le constater. Je sais que vous l'avez vu. Mais l'île vous a choisi, Jack. C'est le destin." Jack alors lui demande si la mort de Boone était sa destiné, et Locke lui répond que c'était un sacrifice éxigé par l'île. (L'Exode (1/3))

Saison 2Modifier

  • Eko dit à deux reprises "Ne confonds pas coïncidence et destin". (Message personnel ; L'Heure du jugement)
  • Dans son rêve, Charlie porte le mot "FATE" (DESTIN) sur la main gauche. (Le Baptême)
  • Christian Shephard dit à Ana Lucia : "Peut-être que le destin nous a réunis, comme deux verres dans un bar d'aéroport." Quand elle lui demande pourquoi le destin ferait une chose pareille, Christian répond : "Pour que nous puissions nous aider". (Compagnon de déroute)
  • Locke, qui croyait que son destin était la station Cygne, perd ses illusions quand il découvre la Perle. Il dit alors à Eko : "Chaque seconde de ma petite vie pathétique est inutile comme ce bouton! Crois-tu que c'est important ? Crois-tu que c'est nécessaire ? Ça ne l'est pas. Ça ne signifie rien! Qui es-tu pour me dire que ça signifie quelque chose ?" (Sous surveillance)
  • Desmond dit plus tard à Locke : "Trois jours avant que vous ne descendissiez ici, avant de nous connaître, j'ai entendu quelqu'un frapper à la porte de la trappe. C'était toi, John, non ? Tu as dit que le destin n'existe pas. Mais tu m'as sauvé la vie et j'espère pouvoir sauver la tienne." (Vivre ensemble...)

Saison 3Modifier

  • Desmond change l'avenir (ou le destin), en construisant un paratonnerre. (Une histoire de cœur)
  • Ben dit à Jack que sa croyance en Dieu est basée sur le fait que Jack (un chirurgien médullaire) soit tombé du ciel le lendemain de la découverte de sa tumeur. (L'Heure du jugement)
  • Penelope dit à Desmond : "Célébrons le fait que le destin t'ai écarté d'une existence misérable comme employé chez Widmore Corporation." (Impression de déjà vu)
  • Quand Desmond demande à Eloise Hawking pourquoi elle n'a pas sauvé l'homme avec les chaussures rouges, elle lui explique que : "Si elle l'avait averti pour l'échafaudage, le lendemain un taxi l'aurait renversé. Que si elle l'avait averti pour le taxi, il serait tombé dans la baignoire et se serait brisé la nuque. Cet homme était destiné à mourir. C'était son chemin comme c'est le tien d'aller sur l'île. Tu le fais parce que tu es destiné à cela." (Impression de déjà vu)
  • Desmond dit à Charlie : "J'ai essayé de te sauver deux fois, mais l'univers a sa manière de corriger les choses. Et je ne peux pas toujours l'arrêter. Je le sens. Je le sens parce que quoi que je fasse, tu vas mourir Charlie". (Impression de déjà vu)

Libre arbitreModifier

Contrast

Dans l'épisode Sous surveillance, deux hommes de foi découvrent que leurs croyances sont opposées.

Saison 1Modifier

  • Locke et beaucoup d'autres personnages répètent régulièrement la phrase : "Ne me dites pas ce que je peux faire!" (Les Pieds sur terre)
  • Jack dit à Sawyer "C'est pourquoi les Red Sox ne gagneront jamais le championnat. C'est quelque chose que mon père avait l'habitude de dire. Il a vécu sa vie en sachant que les gens le haïssaient. Au lieu de prendre ses responsabilités, il laissait tout ça entre les mains du destin." (Le Prix de la vengeance)
  • Martha Toomey dit Hurley : "Vous faites votre propre chance, monsieur Reyes. N'accusez pas les nombres d'être maudits. Vous cherchez une excuse qui n'existe pas." (La Loi des nombres)

Saison 2Modifier

Après la découverte de la Perle (Sous surveillance) Locke pense que ça ne sert à rien d'appuyer sur le bouton. Il décide donc d'empêcher Eko de le faire à sa place. Cet acte aura pour conséquence la défaillance système et la destruction de la station Cygne. (...et mourir seul)

Saison 3Modifier

  • Juliet dit à Adam : "Ici, je crois que le libre arbitre existe encore..." (De l'autre côté)
  • Locke répond à Desmond, qui pense que c'est une coïncidence que le destin d'Eko et de Locke soit le même : "Ne confonds pas coïncidence et destin". (L'Heure du jugement)
  • Ben fait part de son plan à Jack pour le casser et lui révèle sa vraie intention quand il lui dit qu'il voulait lui laisser croire qu'il prenait ses propres décisions. Puis il conclut en disant : "Je veux que tu veuilles me sauver la vie." (L'Heure du jugement)
  • Juliet, se référant à l'opération de Ben, dit à Jack : "Tu crois probablement que tu n'as pas le choix, mais si tu l'as, Jack. Le libre arbitre est l'unique chose que nous possédons réellement: non ?". (L'Heure du jugement)
  • Desmond dit à Eloise Hawking : "Je peux choisir ce que je veux", ce à quoi répond-elle : "Il est possible que ton chemin ne te plaise pas, Desmond, mais appuyer sur ce bouton est l'unique chose réellement grande que tu feras dans ta vie." (Impression de déjà vu)

L'Expérience LOSTModifier

  • L'Équation de Valenzetti prédit le nombre exact d'années et de mois restants avant la fin de l'humanité. Cela suggère que le destin de l'humanité peut être calculé scientifiquement.
  • Cependant, l'intention du Projet DHARMA est de changer les valeurs des nombres pour donner à l'humanité une chance de survie. Cela suggère que les responsables du projet croyaient en l'équation. Cela suggère également que les responsables du projet voulait changer le destin à une grande échelle.

Noms des personnagesModifier

Article principal : Philosophie

Les noms de John Locke, de Desmond David Hume, d'Edmund Burke, de Mikhail Bakunin, de Rousseau et de Karen et Gerald DeGroot ont été porté par des philosophes importants dans le débat sur l'importance du destin et du libre arbitre chez l'individu.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.