FANDOM


Hugo Reyes est l'un des passagers du vol Oceanic 815. C'est aussi le patron de la chaîne de snacks M. Cotcot.

Aux États-UnisModifier

Années 2000Modifier

Dans un podcast de Geronimo Jack's Beard, Jorge Garcia a déclaré que le script original de l'épisode Tout le monde aime Hugo expliquait que Hugo a joué à la loterie les nombres du numéro de série d'un billet qu'il a trouvé dans la rue. Ces numéros étaient 10, 28, 44, 53, 77 et 80. La somme remportée étaient également plus importante qu'à l'origine, puisqu'elle s'élevait à 187 millions de dollars contre 156 millions dans la chronologie originale.

À bord du vol 815Modifier

22 septembre 2004Modifier

Lost6x01-0231

Hugo dit à James Ford qu'il est l'homme le plus chanceux du monde. (On efface tout…)

À bord du vol Oceanic 815, Hugo est abordé par Leslie Arzt, qui le reconnaît comme étant le patron de la filiale M. Cotcot. Arzt insiste pour qu'il imite le rappeur des spots publicitaires du restaurant, même s'il répète qu'il n'a pas envie. Il finit néanmoins par lancer « M. Cocot, comme ça déchire ! » pour lui faire plaisir. Lorsqu'Arzt demande comment il a pu se retrouver à la tête d'une telle entreprise, Hugo explique qu'il a gagné à la loterie et qu'il aime le poulet, ce qui l'a poussé à la racheter. Déçu, Arzt retourne à sa place tandis que James Ford, un autre passager, prévient Hugo qu'il n'aurait pas dû révéler son gain qui pourrait attirer des personnes mal intentionnées. Hugo réplique alors que c'est impossible car il est l'homme le plus chanceux du monde et remet ses écouteurs sur ses oreilles. Quelques heures plus tard, il redresse son siège et débarque à l'aéroport international de Los Angeles. (On efface tout…)

À Los AngelesModifier

22 septembre 2004Modifier

A l'aéroport, Hugo croise Desmond Hume et l'informe que les bagages de leur avion sont délivrés au carrousel n°4. (Et ils vécurent heureux)

Il rejoint ensuite la zone de taxis à l'extérieur et parle de son travail au téléphone tout en faisant la queue pour un véhicule. (… Et on recommence)

23 septembre 2004Modifier

HurleyMeetsJohn 6x04

Hugo donne le numéro de son agence d'intérimaire à John Locke. (Le Remplaçant)

Le lendemain, Hugo rencontre John Locke sur le parking de son entreprise de boîtes. Furieux, Locke lui reproche de s'être garé trop près de sa voiture, empêchant la sortie de sa rampe d'accès. Remarquant son fauteuil roulant, Hugo fait remarquer qu'il y a une place handicapée mais Locke rétorque qu'il se gare où il veut. Il l'interroge alors sur sa place dans l'entreprise et Hugo répond qu'il est en fait le patron. Locke se met à rire et indique qu'il vient d'être renvoyé par Randy Nations, qu'Hugo qualifie de « vrai con ». Il explique alors qu'il détient également une entreprise d'intérimaire et lui donne le numéro de téléphone en suggérant d'appeler de sa part. Il lui conseille ensuite de garder l'espoir et repart. (Le Remplaçant)

HugoManOfTheYear 6x12

Hugo est élu homme de l'année. (Tout le monde aime Hugo)

28 septembre 2004Modifier

Le soir, Hugo est présent à la cérémonie en son honneur organisée au Musée d'Histoire Naturelle du Golden State. Pierre Chang, qui préside la soirée, commente une rétrospective sous forme de diapositives de la réussite d'Hugo dans l'établissement de son empire M. Cotcot. Il souligne notamment son caractère généreux et philanthropique puis inaugure l'aire paléontologique à son nom en lui décernant le titre d'homme de l'année. Après la cérémonie, Carmen Reyes fait remarquer que «Tout le monde aime Hugo » mis à part les femmes. Elle indique alors à son fils qu'il doit trouver une fille avec qui passer sa vie et l'informe que la voisine Rosalita de son grand-père Tito a accepté de déjeuner avec lui le lendemain. Hugo ne semble pas très à l'aise mais sa mère insiste pour qu'il aille au rendez-vous. Elle ajoute que Rosalita finira par l'aimer et qu'ils trouveront quelqu'un d'autre si ce n'est pas le cas. (Tout le monde aime Hugo)

29 septembre 2004Modifier

LibbyHurley 6x12

Hugo et Libby s'embrassent durant un pique-nique sur la plage. (Tout le monde aime Hugo)

Le lendemain, Hugo se rend au restaurant Spanish Johnny's où il attend Rosalita, qui ne semble pas venir. Une femme l'aborde finalement en l'appelant par son prénom, laissant penser à Hugo qu'il s'agit de Rosalita. Impressionné par sa beauté, il lui propose de s'assoir mais elle indique qu'elle n'est pas celle qu'il attend et qu'elle s'appelle Libby. Hugo s'étonne qu'elle le connaisse mais Libby lui prend les mains et demande s'il pense que deux personnes peuvent être reliées. Ne comprenant pas, Hugo tente d'en savoir plus mais un docteur vient récupérer Libby en s'excusant. Libby affirme qu'elle pensait ce qu'elle a dit puis Hugo l'observe être raccompagnée dans un fourgon de l'hôpital psychiatrique de Santa Rosa. Plus tard, Hugo commande un carton d'ailes de poulet à M. Cotcot et s'installe seul à une table. Desmond Hume arrive alors près de lui et rappelle qu'ils ont pris le même avion une semaine plus tôt. Il s'assoit en face de lui en attendant sa commande et remarque qu'il semble déprimé. Hugo confie qu'il a rencontré une femme qui s'est avérée être folle car elle prétendait le connaître mais Desmond arrive finalement à le convaincre de la revoir pour tenter d'en savoir plus. (Tout le monde aime Hugo)

Suivant ses conseils, Hugo se rend à l'hôpital psychiatrique de Santa Rosa et rencontre le Dr. Brooks qui s'occupe de Libby. Celui-ci lui déconseille de la voir car elle a des problèmes avec la réalité mais Hugo finit par le convaincre de les laisser s'entretenir en adressant un chèque à l'ordre de l'hôpital. Libby le rejoint plus tard dans la salle de jeux et raconte qu'elle a eu une sorte de flash lorsqu'elle l'a aperçu dans une publicité. Elle prétend s'être rappelée d'un crash d'avion sur une île où ils étaient ensemble mais finit par annoncer qu'elle est folle. Hugo ne tente pas de démentir mais indique qu'il a lui-même peur de parler aux filles. Libby assure qu'il se débrouille bien puis il lui propose un rencard qu'elle accepte avec joie. Tous deux se rendent sur une plage pour pique-niquer. Alors qu'Hugo dispose le panier-repas, il remarque que Libby est distraite. Celle-ci réplique qu'elle a la sensation d'un « rendez-vous qui n'a jamais eu lieu » puis demande pourquoi il s'intéresse à elle. Hugo fait remarquer qu'il pourrait lui retourner la question mais Libby répond qu'elle l'aime bien et l'embrasse, lui provoquant des flashes de moments qu'ils ont partagé sur l'île dans la réalité originale. Sous le choc, Hugo annonce qu'il se rappelle de certaines choses tandis que Libby se réjouit de ne pas être folle. (Tout le monde aime Hugo)

1er octobre 2004Modifier

HurleyAnaLucia

Hugo reconnaît Ana Lucia. (Au nom des Disparus)

Deux jours après , Ana Lucia libère Desmond Hume , Kate Austen et Sayid Jarrah qui étaient conduit en détention. Elle demande au chef de cette petite évasion , Desmond , où est le type qui lui doit les 120 000$. Cet homme est en faite Hugo qui arrive seulement après quelques secondes. Il sort de la voiture et dit à Desmond avec stupéfaction qu'il ne savait pas qu'Ana Lucia serait là. On comprend ainsi que grâce à Libby , Hugo s'est souvenu de toute sa vie sur l'île et aide maintenant Desmond à le faire rappeler aux autres. Quand Ana Lucia lui demande si il se sont déjà vu étant donné que Hugo semble la reconnaître , il se rattrape et lui dit que non. Il donne ensuite l'argent à Ana Lucia et demande à Desmond pourquoi elle ne vient pas avec eux. Il apprend qu'elle n'est pas encore prête. Il l'informe ensuite qu'il est venu déposer sa Camaro ici. Hugo prend ensuite Sayid avec lui.(Au nom des Disparus)

Ils arrivent ensuite près d'un motel. Hugo essaye d'avoir la certitude que Sayid ne se souvient pas de cette scène. Il convainc ensuite Sayid de rester avec lui. Hugo toque à une porte , celle de Charlie. Après que ce dernier est réfusé de chanter au concert , Hugo le kidnappe avec une balle tranquillisante qu'il y avait dans la voiture. (Fin)

LibbyHurley

Hugo et Libby se retrouvent avec les autres. (Fin)

Le soir , il emmène Sayid d'en un coin de rue et ils parlent ensemble. Hugo est submergé de questions de la part de Sayid mais après un moment de silence, une bagarre éclate en deux hommes. Alors qu'une jeune femme blonde en détresse se fasse frapper , Hugo sourit quand il voit Sayid allé l'aider. Boone vient ensuite remercier ironiquement Hugo d'avoir pris tout son temps. On comprend qu'Hurley et Boone avaient mis au point une histoire pour que Sayid et la jeune femme , Shannon , se souviennent de leurs vies sur l'île. Hugo regarde ensuite les retrouvailles de Sayid et Shannon. (Fin)

Hugo dépose ensuite Charlie au concert. (Fin)

Hugo , Shannon , Boone et Sayid se rendent ensuite à l'église où devaient avoir lieu les funérailles de Christian Shephard et retrouvent leurs anciens compagnons du vol 815 ainsi que Desmond , Penny et Juliet.

Alors que Ben réfléchit devant l'église , Hugo en sort pour le saluer. Il lui propose de venir avec eux à l'intérieur mais Ben lui apprend qu'il ne s'y rendre pas. Hugo repart déçu mais s'arrête et remercie Ben car il a été un super numéro deux sur l'île. Ben lui répond alors que lui aussi a été un très bon protecteur sûr l'île. Hugo re-rentre et ils se disent au revoir. (Fin)

Dans l'église , Hurley étreint ses amis. Quand Jack entre , Hurley l'enlasse fort et le soulève. Comme tout ses amis , il s'assoit ensuite sur banc aux côtés de Libby. Christian Shephard ouvre les portes et une lumière blanche les envahit , celle qui leur permettra de « continuer leur route ». (Fin)

AnecdoteModifier

Hugo n'est pas surnommé « Hurley » dans la chronologie alternative.