FANDOM


 
L'histoire de LOST se déroule dans un cadre physique, mais aussi métaphysique. Les personnages principaux ont l'habitude de se trouver eux même en reconsidérant et en réévaluant leur passé tandis qu'ils affrontent différents défis (externes et internes, physiques et intellectuels, rationnels et émotifs, personnels et sociaux) sur l'île.

Conscients du pouvoir et des fonctionnalités allusives des noms, l'équipe créatrice de la série a mis différents noms de grandes figures de l'histoire de la philosophie. Après avoir fait cela, ils ont encouragé les spectateurs à ne pas seulement voir la série comme un drame, mais comme une série qui traite des problèmes universels.

Avec une emphase particulièrement forte pour le XVIIIe siècle, la série invoque de grands penseurs de cette époque. Cet article expose les principales idées de ces philosophes et les connexions possibles avec Lost.


Références à partir des personnagesModifier

PersonnagePhilosophe
Alpertphilo.jpgRichard Alpert Alpert, Richard (Ram Dass)
Bakuninphilo.jpgMikhail Bakunin Bakunin, Mikhail
Lockephilo.jpgJeremy Bentham Bentham, Jeremy
Burkephilo.jpgEdmund Burke Burke, Edmund
Carlylephilo.jpgBoone Carlyle Carlyle, Thomas
Cooperphilo.jpgAnthony Cooper Cooper, Anthony
 
PersonnagePhilosophe
DeGrootphilo.jpgKaren et Gerald DeGroot De Groot, Hugo
Humephilo.jpgDesmond David Hume Hume, David
Lockephilo.jpgJohn Locke Locke, John
Ockham1.jpgOckham Ockham, Guillaume (d')
Rousseauphilo.jpgDanielle Rousseau Rousseau, Jean-Jacques
Saidphilo.jpgSayid Jarrah Said, Edward

Alpert, RichardModifier

Ram dass.jpg

Richard Alpert (né le 6 avril 1931) est aussi connu comme Baba Ram Dass (ou simplement Ram Dass).

  • En 1967 Alpert a voyagé en Inde, où il a rencontré le guide spirituel américain Bhagavan Das. Tandis qu'il le guidait à pied de temple en temple, Bhagavan Das a commencé à apprendre à Alpert les mantras et asanas basiques. Après quelques mois, Bhagavan Das a porté Alpert à son gourou, Neem Karoli Baba, (ou Maharaj-ji). Maharaj-ji est devenu bientôt le gourou d'Alpert et lui a donné le nom de 'Ram Dass' (serviteur de Dieu). Après son retour aux États-Unis en 1969, Alpert a fondé différentes organisations.
  • Le lien entre le personnage de la série et le vrai Richard Alpert semble être le fait que ce dernier soit appellé "serviteur de dieu". Le Richard de la série sert quand à lui Ben.

Bakunin, MikhailModifier

Mikhail Bakunin.gif

Mikhail Bakounine (1814-1876) est un philosophe anarchiste russe Il pose dans ses écrits les fondements du socialisme libertaire.

  • Bakounine est très influencé par la philosophie hégélienne, notamment la dialectique historique, dont il tire la doctrine de la lutte anarchiste. Le peuple ne peut atteindre l'unité qu'en dehors de l'existence d'un Dieu extérieur au monde ou d'un État extérieur au peuple.
  • Il faut noter que la philosophie du philosophe est à l'opposé de celle de Mikhail qui est fidèle à Ben et à la cause des Autres, au point de tuer Bonnie, Greta et Charlie.

Bentham, Jeremy (alias de John Locke)Modifier

Bentham.jpg

Jeremy Bentham (1748-1832) était un philosophe, jurisconsulte et réformateur britannique. Il a introduit le concept de droits des animaux, en oposition au concept du droit naturel. Il croyait en la séparation de l'Eglise et de l'Etat, de l'égalité des droits pour les femmes, de l'abolition de l'esclavage, de l'abolition des châtiments corporels, du libre échange et enfin la décriminalisation de l'homosexualité.

Il est aussi l'architecte du prison appellée Panoptique [1]. Beauxoup de personnes pensent que les stuctures du projet DHARMA présentées sur la carte de la porte anti-souffle sont basées sur le panoptique. L'objectif de la structure panoptique est de permettre à un individu, logé dans une tour centrale, d'observer tous les prisonniers, enfermés dans des cellules individuelles autour de la tour, sans que ceux-ci ne puissent savoir s'ils sont observés. Ce dispositif devait ainsi créer un « sentiment d'omniscience invisible » chez les détenus.

  • Il est intéressant de noter que comme Rousseau, Bentham a mis en place les bases de la révolution française. Il était en contact avec les chefs de la révolution, Mirabeau en particulier, mais était farouchement opposé aux notions de droit naturel qui soutiennent la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, et a dénoncé la violence qui a débuté avec la prise de pouvoir des Jacobins.
  • Il est également considéré comme l'un des pères spirituels de l'University College London, la première université britannique laïque et la première à admettre des étudiants sans distinction de race, de classe sociale, de religion ou de sexe.

Burke, EdmundModifier

Edmund Burke.jpg

Burke (1729-1797) était un homme politique et philosophe Irlandais, membre du parlement et leader du parti des Old Whigs.

  • Il est resté célèbre pour le soutien qu'il a apporté aux colonies d'Amérique du Nord lors de leur conflit avec le roi Georges III, ainsi que pour sa ferme opposition à la Révolution française, exprimée dans ses Reflections on the Revolution in France, qui fit de lui l'un des chefs de file de la faction conservatrice au sein du parti whig. Edmund Burke est également l'auteur d'ouvrages de philosophie portant sur l'esthétique, et le fondateur de la revue politique Annual Register. Il est souvent considéré comme le père du conservatisme anglo-américain.

Carlyle, ThomasModifier

Thomas Carlyle.jpg

Thomas Carlyle (1795-1881) est un écrivain, satiriste et historien britannique, dont le travail eu une très forte influence sur le socialisme.

  • Carlyle a écrit un livre intitulé Heroes and Hero Worship, qui parle de la condition des héro et des chalenges qu'ils doivent accomplir. Celà introduit un parallèle intéressant avec Boone Carlyle qui essaie sans succés de devenir un héro. Cette quête lui vaut même la vie vu qu'il meurt dans un dernier acte héroïque;, qui se révèlera au cours de la saison 2 inutile.

Cooper, AnthonyModifier

Anthony Ashley-Cooper 3rd Earl.jpg

Anthony Ashley-Cooper (1621-1683) était un homme politique Anglais ainsi que le mentor du philosophe John Locke (voir en dessous).

Anthony Ashley-Cooper (1671-1713), 3e comte de Shaftesbury, était un philosophe, écrivain et homme politique anglais.

  • S'intéressant à la nature humaine, il développe une théorie de la vertu morale à la fois rationaliste et sentimentalisme, distincte du contrat social de Hobbes ou de l'égoïsme éthique et psychologique. Comme pour l'esthétique, la religion ou la quête philosophique, il considère que le but de la vertu est l'identification avec l'ordre harmonieux de l'univers.


De Groot, HugoModifier

Hugo De Groot (lat. Grotius) (1583–1645) était un écrivain, philosophe et juriste Hollandais.

  • Il a été conseiller de la compagnie néerlandaise des Indes orientales. Inspiré par Thomas Erastus, il a forgé une théorie de l’État et de la puissance civile dont il a présenté avec minutie et beaucoup de vigueur intellectuelle les articulations internes et internationales. Son œuvre la plus célèbre est De jure pacis et belli. Elle marque la naissance du droit international public.
  • Il fut aussi philosophe, apologiste chrétien, dramaturge, et poète. Le trait dominant de ce grand humaniste fut une volonté œcuménique d’enquête qui ne lui laissa aucun répit. Il n’a pas cessé de militer pour un ordre authentiquement humain et pour une chrétienté ouverte, purifiée par un retour à ses sources.
  • Cette idéologie humaniste ce rapproche par bien des points à l'idée initiale du projet DHARMA lancé par Karen et Gerald DeGroot

Hume, DavidModifier

David Hume.jpg

David Hume (1711-1776) philosophe, économiste et historien fut l'un des plus importants penseurs des Lumières écossaises. Il fut l'un des fondateurs de l'empirisme moderne et l'un des plus radicaux. Le scepticisme est souvent ce qui est retenu de sa philosophie.

  • Comme Desmond, il est Ecossais.
  • David Hume a été influencé par le philosophe John Locke (voir plus bas).
  • De 1763 à 1765, Hume a été Secrétaire de Lord Hertford à Paris, où il est devenu ami (puis ennemi) du philosophe Rousseau (voir plus bas).
  • À la différence de Desmond, David Hume ne croyait pas aux miracles qu'il considérait comme violations des lois de la nature et par conséquent, très peu probables.
  • Il a écrit sur les principes altruistes (illustré par des personnages comme Jack et Desmond), et son opposition aux valeurs égoïstes (des personnages comme Sawyer).
  • Il a écrit que le libre arbitre a besoin du destin, malgré l'apparent conflit entre ceux-ci.
  • Hume est un “déterministe modéré” ou “compatibilista” ce qui signifie qu'il croit que TOUS les événements sont déterminés. Cependant, nous continuons d'avoir une responsabilité, la morale (ce qui serait normalement impossible si le monde est totalement déterminé).
  • Dans son essai publié de manière posthume Sur le suicide, Hume plaidait fermement que se donner la mort n'allait pas contre les lois de Dieu ou de la nature. Il explique que les gens ont une liberté complète sur leur corps.

Locke, JohnModifier

John Locke (Philosopher).png

John Locke (1632-1704) était un philosophe anglais, l'un des premiers et des plus importants penseurs de l'Enlightenment (les Lumières anglaises). Sur le plan épistémologique, c'est un représentant de l'empirisme, considérant que toute connaissance vient de l'expérience. Sur le plan politique, il est considéré comme un des fondateurs intellectuels du libéralisme. Son influence fut considérable dans ces deux domaines.

  • Cette philosophie est parallèle au personnage de Locke, qui embrasse la nature et la nécessité d'une organisation égalitaire entre les survivants.
  • Le titre de l'épisode Le Nouveau départ (en vo: Tabula rasa) est une référence à la phrase latine qui signifie "l'ardoise vierge", une théorie philosophique défendue par Aristote, Tomás de Aquino et le philosophe John Locke. Le concept de cette philosophie est que l'esprit humain arrive au monde comme une “ardoise blanche sur laquelle il rien n'a été écrit”, par ce que toute la connaissance humaine dérive seulement de l'expérience.

Le personnage de Locke souligne le concept de “Tabula Rasa” dans l'épisode Le Mur du silence quand, dans une conversation avec Shannon, il dit : “Tout le monde peut changer de vie sur cette île, Shannon. Il est peut-être temps que tu commences à changer la tienne.”

  • Locke est aussi l'un de ceux qui a développés la Théorie du Contrat Social, qui est comme un accord non écrit entre les individus et les gouvernements (les premiers renoncent à quelque liberté naturelle en échange d'une vie ordonnée dans la société et des droits civils). Locke croyait en particulier au droit à la rébellion contre la tyrannie. C'est le motif qu'invoque Juliet à Jack pour trahir Ben.
  • On le cite également dans Bad Twin, où le Elio le décrit comme un “homme fascinant, un homme brillant du XVIIe siècle, incroyablement avancé. Grande influence sur Thomas Jefferson. Locke disait que le plus haut but de notre intelligence est le soin et la poursuite constante du bonheur solide et vrai. Il disait que le meilleur usage de notre raison est d'apprendre à être heureux."

Ockham, Guillaume (d')Modifier

Guillaume d'Ockham.jpg

Guillaume d'Ockham (v.1285 - 9 avril 1347), dit le « docteur invincible » et le « vénérable initiateur », était un franciscain philosophe logicien et théologien scolastique anglais, considéré comme le plus éminent représentant de l'école nominaliste, principale concurrente des écoles thomiste et scotiste. Sa doctrine fut condamnée parce qu'elle conduisait à la banalisation de la Sainte Trinité.

C'est lui qui a fait connaître le principe appelé le « Rasoir d'Occam », plus couramment connu en tant que « principe de pluralité » ou « principe de parcimonie ». Le rasoir d'Occam est formulé ainsi : « Les multiples ne doivent pas être utilisés sans nécessité ». Il suggère que quand quelqu'un essaye de trouver une solution à un problème (mathématique, scientifique, philosophique, etc.), quand toutes les variables connues sont considérées, l'explication la plus simple est vraisemblablement la bonne.


Rousseau, Jean-JacquesModifier

Jean-Jacques Rousseau.jpg

Jean-Jacques Rousseau (1712-1778) était un philosophe suisse de langue française. Il a eu une grande influence sur le mouvement socialiste, la conception moderne de la démocratie directe, et sur les sciences politiques en général.

  • Il a été le promoteur de l'idée du « bon sauvage ». Cette théorie explique que dans son état naturel l'homme naît innocent et pur jusqu'à ce qu'il soit compromis par la société et la civilisation.
  • L'influence négative de la société sur les hommes dans la philosophie de Rousseau se concentre sur la transformation d'un « amour de soi » (une auto-estime positive) en « amour-propre » (l'orgueil). L'« Amour de soi » représente le désir instinctif de survie, combiné avec le pouvoir humain de la raison. L'« Amour-propre » est artificiel et oblige l'homme à se comparer aux autres, ce qui créé une peur injustifiée et permet aux hommes d'avoir du plaisir dans la douleur et la faiblesse des autre.
  • Le personnage de Danielle Rousseau pourrait être perçu comme une démonstration du « bon sauvage », car après avoir vécu seule dans la forêt tant d'années, elle aide les survivants à lutter contre les Autres.
  • Rousseau a eu cinq fils, mais il les a abandonnés rapidement, en disant qu'il aurait été un très mauvais père et qu'ils seraient mieux dans un orphelinat, tout le contraire de Rousseau, dont la fille a été enlevée à la naissance.

Said, EdwardModifier

Edward Said.jpg

Edward Wadie Said (1935-2003) était un théoricien littéraire, un critique et un intellectuel palestinien de citoyenneté américaine.

  • Said est par dessus tout connu pour décrire et critiquer "l'orientalisme" une attitude postcoloniales qu'ont les pays occidentaux envers le Proche Orient (L'Orientalisme, 1978). L'orientalisme affirme que la culture occidentale fait usage de ce qu'il perçoit comme des excès, des impulsions basiques, et des étrangetés dans les cultures orientales pour se définir.
  • Pour lui, "l'Autre" est ce qui est étranger de "Nous", ce que nous ne pouvons pas comprendre.
  • En 1980 Said a critiqué que le peu de connaissance que les occidentaux avaient du monde arabe : "Ce qui semble importer les Américains, c'est que les musulmans et les Arabes sont des fournisseurs de pétrole et des terroristes dans une puissance"

Autres références directesModifier

  • Sur la carte de la porte anti-souffle on peut lire “Cogito ergo doleo” qui signifie “Je pense, donc je souffre”. C'est une variante de la fameuse phrase de René Descartes “Je pense, donc je suis”. Tandis que Locke était un empiriste influent, Descartes était un rationaliste influent, une théorie totalement contraire à l'Empirisme.
  • En plus de la philosophie occidentale, “Lost” possède plusieurs références à des philosophies et à des idéologies orientales : les logos DHARMA, le "Namaste" et le numéro 108. Tout cela est étudié en profondeur dans l'article Religions et idéologies.

Burrus Fred SkinnerModifier

B. F. Skinner.jpg

Bien que B.F. Skinner se soit lui même identifié comme homme de science et psychologue, il a écrit en 1972 Au-delà de la Liberté et la Dignité qui peut être considéré une oeuvre philosophique. Le film de présentation du Cygne mentionne Skinner comme étant l'une des références du Projet DHARMA.

  • Skinner maintenait qu'il n'existe pas de l'arbitre libre ou de liberté. Le concept de Skinner de la liberté humaine était que les humains ne sentaient pas le contrôle qui était exercé sur eux et leur comportement.
  • L'autre grande idée de Skinner était qu'il existe un moyen de changer les humains en changeant leur environnement. Cela se trouve reflété dans les tentatives du projet DHARMA de changer l'équation de Valenzetti.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard